L

e

 

c

o

i

n

 

d

e

s

 

b

â

t

i

s

s

e

u

r

s

Le Monastère de la Rémission

[ Retour au choix ]

 

Ce Monastère est tout simple et facile à inséré dans une histoire

 

 

L'église (D) est en forme de croix avec une nef de neuf baies, une abside semi-circulaire à chaque extrémité. À l'ouest, elle est entourée d'une colonnade semi-circulaire laissant un « paradis » (E) ouvert entre lui et le mur de l'église. La zone est divisée en tableaux à travers les nombreuses chapelles. Le grand autel (A) est situé immédiatement à l'est du transept, l'autel à Saint-Paul (B) à l'est, celui de Saint-Pierre dans l'abside ouest. Un campanile cylindrique se dresse de part et d'autre de l'abside ouest (F).
 

La cour du cloître (G), du côté sud de la nef de l'église, possède sur sa face est le « pisalis » ou « chauffoir », la salle où viennent s'asseoir les frères, chauffée par des conduites situées dans le sol. Sur ce côté des monastères, on trouve invariablement la maison du chapitre dont l'absence sur ce plan  est curieuse. Il apparaît cependant à partir des inscriptions du plan que la promenade nord des cloîtres était destinée à la maison du chapitre, et était équipée de bancs sur ses côtés. Au-dessus du chauffoir se trouvait le  dortoir, s'ouvrant sur le transept sud de l'église pour permettre aux moines d'être présents aux offices nocturnes lorsque c'était nécessaire.

 

Un passage situé à l'autre extrémité mène au « necessarium » (I), une partie du monastère toujours construite avec grand soin. À l'extrémité ouest, la face sud est occupée par le réfectoire (K), à partir duquel on peut accéder à la cuisine (L) par un vestibule.

Celle ci est séparée des bâtiments principaux du monastère et est reliée à un long passage menant au bâtiment contenant la boulangerie et la brasserie (M) ainsi que les chambres des  serviteurs. La partie supérieure du réfectoire est le vestiaire, où les vêtements habituels des frères sont entreposés. Contre la face ouest du cloître se trouve  un autre bâtiment à deux étages : la cellule occupe le rez-de-chaussée, et le garde-manger et l'entrepôt se partagent l'étage.


Entre ce bâtiment et l'église, ouvrant par une porte vers le cloître et par une autre vers l'extérieur de l'enceinte monastique, se trouve le parloir pour les visites et les passages des personnes de l'extérieur (O). Sur la face est du transept nord se trouve le scriptorium (P1), au-dessus duquel est placée la bibliothèque. À l'est de l'église se tient un petit groupe de bâtiments comprenant deux minuscules couvents. Chacun possède un cloître couvert entouré par les bâtiments habituels (réfectoire, dortoir, etc.) ainsi qu'une église et une  chapelle sur le côté, placées dos à dos. Un bâtiment séparé commun contient les bains et la cuisine. Un de ces deux couvents miniatures est destiné aux oblats ou novices (Q), l'autre servant d'infirmerie aux moines malades. (R)
 

La « résidence des médecins » (S) est contiguë à l'infirmerie et au jardin médicinal (T), dans le coin nord-est du monastère. Près de ces pièces, on trouve une « pharmacie » ainsi qu'une chambre pour les malades à risque. La maison pour les « saignées et les purges » y est adjointe à l'ouest. (U) L'école extérieure, au nord, contient une large salle de classe divisée en son milieu et entourée de 14 petites pièces, logements des étudiants.
 

La maison du maître (W) est à l'opposé, construite contre le mur de l'église.

 

Les deux « hospices » ou « hôtelleries » pour le repos des étrangers (X1, X2) comprennent une large chambre commune et un réfectoire en leur centre, entourés par les pièces aménagées pour dormir. Chaque hospice possède sa propre boulangerie et sa propre brasserie, avec en plus pour  les voyageurs de haut rang une cuisine et un entrepôt ainsi que des chambriers pour les serviteurs et des écuries pour les chevaux. Il y  a également un hospice pour les moines étrangers au monastère contre le mur nord de l'église.

 

La fabrique : Au-delà du cloître, à l'extrémité sud de la zone du couvent se trouve la « fabrique » qui contient les ateliers du cordonnier, du sellier, du coutelier, du rémouleur, du tanneur, des laveuses, des forgerons et des orfèvres ainsi que leurs logements à l'arrière. On trouve également de ce côté les bâtiments de la ferme, le vaste grenier, la batterie (lieu où l'on bat les céréales) (a), les moulins (c) et la malterie (d). Face à l'ouest se trouvent les écuries (e), les étables (f), la bergerie des chèvres (g), les porcheries (h) ainsi que les bergeries (i) et les quartiers des laboureurs et des serviteurs (k). Dans le coin sud-est on trouve le poulailler ainsi que l'abri des canards et de la volaille (m) avec le logement de leur gardien (n). On voit également le jardin potager (o), les parcelles portant le nom des légumes qui y poussent : oignon, ail, céleri, laitue, pavot, carotte, chou, etc. Dix-huit variétés au total.  De la même façon, le jardin médicinal présente le nom des herbes médicinales qui y cultivées et le cimetière (p) celui des arbres (pommier, poirier, prunier, cognassier) qui y sont plantés.
 

Église abbatiale
A. Grand autel
B. Autel de Saint-Paul
C. Autel de Saint-Pierre
D. Nef
E. Paradis
FF. Tours


Bâtiments monastiques

G. Cloître
H. Chauffoir, avec le dortoir au-dessus
I. Necessarium
J. Maison de l'abbé
K. Réfectoire
L. Cuisine
M. Boulangerie et brasserie
N. Cave
O. Parloir
P1. Scriptorium et bibliothèque
P2. Sacristie
Q. Maison des Novices 1. Chapelle ; 2. Réfectoire ; 3. Chauffoir ; 4. Dortoir ; 5. Chambre du maître ; 6. Chambres.
R. Infirmerie--1-6 voir ci-dessus comme « Maison des novices »
S. Maison du docteur
T. Jardin médicinal
U. Maison de la saignée
V. École
W. Appartements du maître de l'école
X1X1. Hôtels pour les invités de marque
X2X2. Hôtels pour les pauvres
Y. Hôtels pour les moines en visite


Zone de travail
Z. Fabrique
a. Plancher pour le battage
b. Atelier
c, c. Moulins
d. Four du potier
e. Écurie
f. Étable
g. Étable des chèvres
h. Porcherie
i. Bergerie
k, k. Dortoirs des convers (travailleurs et serviteurs)
l. Maison du jardinier
m,m. Poulailler
n. Maison de l'éleveur de volailles
o. Jardin.
q. Boulangerie pour le sacramental
s, s, s. Cuisines.
t, t, t. Bains.

Retour

 

 

DnD 2007

 

Par Syrinity

 

Téléchargement du Monastère de la Rémission