M

o

n

s

t

r

e

s

 

d

e

 

D

n

D

Monstres de DnD : La Liberge

[ Retour au choix ]


Liberge

Aberration de taille petite (P)

Dé de Vie : 3d10+3 (22 pv)

Initiative : +1

Vitesse de déplacement : 6 m (4 cases), vol 12 m (moyenne)

Classe d'Armure : 14 (+1 Dex, +3 naturel), contact 14, pris au dépourvu 11.

Attaque de base/lutte : +2 / + 0

Attaque : Dart +4 attaque de contact à distance (1d4/round)

Attaque à outrance : Dart +4 attaque de contact à distance (1d4/round)

Espace occupé/allonge : 1,50 m/0,50 m.

Attaques Spéciales : dart

Particularités : vision panoramique (360°, ne peut-être surprise), résistance à la magie 10.

Jet de sauvegarde : Ref +5, Vig +2, Vol +2.

Caractéristiques : For 8, Dex 16, Con 14, Int 6, Sag 8, Cha 9.

Compétences : Perception auditive +4, Détection +10.

Dons : Attaque en finesse, Vigilance.

Environnement : Forêts tempérées.

Organisation sociale : Solitaire, couple, ou groupe (1-8)

Facteur de puissance : 1

Trésor : Sans

Alignement : Neutre

Évolution possible : -

Ajustement de Niveau : 3 dés de vie.

 

Description

les Liberges sont des sortes de libellules, de grande taille, possédant de longues pattes d'autruche. Elles ont de grands yeux (genre fourmi) et leur tête ronde se prolonge par une sorte de trompe contenant un dard rétractile. Ce sont des créatures niveau 3 +, disposant en moyenne d'une quinzaine de points de vie. Elles vivent en collectivité, et dorment dans les branches basses des arbres. Leur intelligence est moyenne. Leurs pattes sont inoffensives et elles ne mordent pas. La piqûre de leur dard est extrêmement dangereuse (Poison, dégât 1 -4 à chaque round, paralysie progressive en partant de la zone touchée). En se déplaçant, elles émettent continuellement un bruit très grave, produisant un effet déplorable sur le moral des créatures qui les entendent (voir plus haut effets produits). En terrain découvert, elles se déplacent très vite (comme des autruches) semblant à la fois voler et courir.

L'origine de ces créatures est inconnue : il s'agit probablement d'un croisement effectué entre plusieurs espèces sauvages.

 

Combat

Étant donné leur taille (80 cm à un mètre de haut, 1 m 20 d'envergure), elles ont du mal à décoller ou à voler haut. Elles peuvent par contre utiliser leurs ailes pour descendre en planeur du haut d'un arbre, d'un mur ou d'une falaise. Elles ne peuvent pas attaquer par surprise, étant donné le bruit qu'elles émettent, et cherchent surtout à utiliser leur rapidité. Leur protection est faible (CA 14) et dès la première blessure, leur vitesse décroît de moitié, et il y a une chance sur deux pour qu'elles ne puissent plus voler.
 

Retour

 

 

DnD 2007