M

o

n

s

t

r

e

s

 

d

e

s

 

s

c

é

n

a

r

i

o

s

Monstre de DnD : Le Zombi pestilent

Campagne des Masques

[ Retour au choix ] [ Retour aux monstres ]

 


Zombi pestilent (homme du peuple humain)

Mort-vivant de taille M

Dés de vie : 4d12+4

Initiative : -1 (DEX)

Vitesse de déplacement : 9 m (6 cases), nage 18 m

Classe d’armure : 11 (-1 Dextérité, +2 naturelle)

Attaque de base : +3

Attaque : 1d8 coup (+2 Force)

Espace occupé/allonge : 1,50 m/1,50 m.

Attaques spéciales : maladie (Peste)

Défenses spéciales : Mort-vivant standard

Particularités : limité à une seule action,  mort-vivant, réduction des dégâts (5/tranchant), vision dans le noir (18 m)

Jets de sauvegarde : Réf +1, Vig +0, Vol +4 (Chez un PNJ ou un PJ , bonus de base aux sauvegarde : Réf +1/3 DV, Vig +1/3 DV et Vol 1/2 DV + 2).

Caractéristiques : For 15, Dex 08, Con -, Int -, Sag 10, Cha 01 (Chez un PNJ ou un PJ, la Force d’un zombi augmente de +2, sa Dextérité baisse de –2, il n’a pas de valeurs de Constitution et d’Intelligence, sa Sagesse passe à 10 et son Charisme tombe à 1).

Compétences : Un zombi n’a pas de compétences.

Dons : Un zombi perd tous les dons de la créature de base et acquiert Robustesse.

Environnement. Quelconque et souterrains.

Organisation sociale : Quelconque.

Facteur de puissance : 1

Trésor : Aucun.

Alignement : neutre

Évolution possible : Comme la créature de base, mais doublez les dés de vie (20 maximum), ou « — » si celle-ci évolue par une classe de personnage.

Ajustement de niveau :

 

Capacités Spéciales : Toute personne recevant des dégâts d’un Zombi pestilent doit faire un jet de vigueur ou attraper la peste (DD15).

Mort-vivant : Immunisé aux effets affectant l’esprit, au poison, au sommeil, à la paralysie, étourdissement et maladie. Ils ne sont pas soumis au coup critique, aux dégâts temporaires, dégâts de capacité, à l’absorption d'énergie, et aux décès par des dégâts excessifs.

Les zombis pestilent ne peuvent faire qu’une action partielle.

Limité à une seule action (Ext). Les zombis ont de mauvais réflexes et ne peuvent exécuter qu’une action de mouvement ou d’attaque par round. Il a donc le choix entre attaquer et se déplacer, et ne peut faire les deux que s’il charge.

Le zombi est un cadavre animé par magie noire. En raison de son absence d’intelligence, il ne peut obéir qu’aux instructions simplistes, comme par exemple « Tue quiconque pénètre dans cette pièce ».

 

Les Zombis pestilents sont créés par des prêtres mauvais au service de dieux de la maladie. Ils sont utilisés pour propager la maladie et répandre la terreur. Les zombis pestilent créent d'autres zombis pestilent à travers cette virulente maladie qu'ils diffusent. Ceux qui meurent à cause d'un zombi pestilent en deviennent un, 1 jour après leur mort. Les zombis pestilent peuvent être transformés en zombis normaux en leur lançant un sort de guérison des maladies.

 

Création d’un zombi :

L’archétype acquis « zombi » peut être ajouté à n’importe quelle créature tangible (appelée ci-après la « créature de base »), pour peu qu’elle soit dotée d’un squelette et qu’il ne s’agisse pas d’un mort-vivant.

Taille et type. Le type de la créature devient mort-vivant. Il conserve tout sous-type qu’il possède déjà, sauf si celui-ci relève d’un alignement ou d’une espèce. Il n’acquiert pas le sous-type altéré. Sauf indication contraire, il conserve le profil et les pouvoirs spéciaux de la créature de base.

Dés de vie. Débarrassez-vous des dés de vie issus de niveaux de classe (mais gardez 1 DV minimum), doublez ceux qui restent et transformez-les en d12. Si la créature de base a plus de 10 dés de vie (sans compter ceux qui découlent de l’expérience), le sort animation des morts ne permet pas d’en faire un zombi.

Vitesse de déplacement. Si la créature de base vole, sa manœuvrabilité tombe à déplorable.

Classe d’armure. Le bonus d’armure naturelle augmente selon la taille du zombi.

 

Retour

 

 

DnD 2007