M

o

n

s

t

r

e

s

 

d

e

s

 

s

c

é

n

a

r

i

o

s

Monstre de DnD : Spore gazeuse

Campagne des Masques

[ Retour au choix ]

 

Un corps bulbeux flotte vers vous. Il possède un œil central impassible et un large orifice buccal avec des dents aiguisées comme des rasoirs. Des yeux plus petits, au bout de pédoncules, se tortillent au sommet du corps ressemblant à un globe.
La Spore gazeuse est une forme vivante très spéciale et originale de plante créée par d’anciens mages Spectateurs. Depuis lors, ces créatures ont proliférées et se sont développées un peu partout. Bien qu'une Spore gazeuse possède l’apparence d’un spectateur, c'est en fait une forme de moisissure. La créature est creuse, remplie d’un grand volume de spores sous une pression terrifiante. Une Spore gazeuse normale fait approximativement 2,4 mètres de diamètre mais ne pèse que 25 kilos.

 

Spore gazeux

Grande Plante

Dés de vie : 10d8-30 (15 PdV)

Initiative : -3

Vitesse de déplacement : 1,5 m (1 carré), vol 6 m (pauvre)

Classe d’armure : 6 (-1 taille, -3 Dex), contact 6, pris au dépourvu 6.

Attaque : Coup +9 en mêlées (1d6+4 et spores)

Attaque à outrance : Claquez +9 mêlée (1d6+4 et spores)

Espace occupé/allonge : 3 m / 1,5 m

Attaques spéciales : Spasmes d’agonie, infestation.

Particularités : Camouflage en Tyrannoeil, vision nocturne., Vision 360°, vol.

Jets de sauvegarde : Vig +4, Ref +0, Vol +3

Caractéristiques : For 16, Dex 4, Con 4, Int -, Sag 10, Cha 1,

Compétences : Déguisement +5 (+15 imitation de spectateur), Fouille +4, Détection +4.

Dons : -

Environnement : Collines froides

Organisation sociale : Solitaire, couple, ou groupe (3-6)

Facteur de puissance : 3

Trésor : Spores; voir texte pour leurs valeurs.

Alignement : Toujours neutre

Évolution possible : -

Ajustement de niveau : -


Poison (Ex) : Contact. Jet de vigueur DD 12, dégât initial et secondaire 1d4 sur la Constitution.
Vol (Ex) : le corps d'un Spore gazeux vole naturellement. Cette flottabilité l'autorise à voler à une vitesse de 6 mètres. Cette flottabilité lui alloue aussi un effet de chute de plume permanent (comme le sort) et une vitesse particulière.

Vision 360° (Ex) : Une Spore gazeuse peut voir dans toutes les directions à la fois. À cause de ce, il gagne un bonus raciale de +4 sur les jets de fouille et détection, de fait il ne peut être surprit.
Camouflage en spectateur (Ex): l'apparence d'un Spore gazeux est si parfaite qu'il gagne un bonus de +20 sur ses jets de Déguisement pour ressembler à un spectateur.

PRODUCTION DE SPORES
Un Spore gazeuse normal possède 1d4 doses utilisable de Spore avec un jet d’Artisanat (alchimie) sur un DD 20; un échec avec un résultat de 5 ou plus résulte en l'explosion de la Spore gazeuse et la destruction de sa provision de spores (et la possible infestation de la créature en contact). La poudre de spores est un poison dangereux qui coûte 500 gp la dose. N'importe qui mourant rapidement par ce poison se transforme en 1d4 Petites spores gazeuses comme détaillé plus bas dans l'attaque d'infestation d’une créature.

COMBAT
Les spores gazeuses sont dénuées d’intelligence, mais loin d'être inoffensives. Quand ils sentent une créature proche, ils approchent immédiatement et entreprennent d’infester la créature avec les spores. Une Spore gazeuse attaque en cognant son corps contre une créature. Au contact d’une cible, des milliers de minuscule filaments fouette la chair de la créature et l'infeste avec les spores. Comme toutes créatures stupides, les spores gazeuses poursuivent leur cible jusqu'à ce qu’elles l’aient tuée ou jusqu'à la fuite de celle ci au-delà de leur champ de vision. Même alors, une Spore gazeuse continue à dériver paresseusement dans la dernière direction remarquée de sa cible.
Spasmes d’agonie (Ex): Une Spore gazeuse réduit à 0 PdV ou moins explose immédiatement dans une puissante déflagration de spores et de gaz fétides. Ce souffle affecte toutes créatures dans un rayon de 3 mètres, fournissant 6d6 points de dégât sonique et les exposant aux spores (voir l’Infestation, ci-dessous). Un jet de Reflex DD 10 divise par deux les dégâts. Le jet de sauvegarde est basé sur la Constitution. Les spores sont dispersées dans cette explosion et ne peuvent pas être récupérés pour une quelconque utilisation ultérieure.

Toute créature non végétale vivante qui est cognée par une Spore gazeuse ou son explosion mortelle doit immédiatement réussir un jet de Vigueur, DD 12, ou se retrouver infesté par les spores. Une créature infestée reçoit 1d4 points de Constitution en moins et un 1d4 points supplémentaires pour chaque heure supplémentaire qui suit, car les spores se développent rapidement et dévorent les chaires. Le jet de sauvegarde (DD) est basé sur la Constitution. Ces spores sont semblables à du poison, et tout ce qui peut neutraliser ou bloquer le poison a un effet similaire sur les spores. Les créatures immunisées aux coups critiques ou immunisées contre le poison sont immunisé contre l'infestation d'une spore gazeuse. Quand la Constitution de la victime est réduite à 0, il meurt. Son corps se dissout dans une bouillie informe qui le transforme immédiatement (1 minute) en 1d4 petites spores gazeuses. Chaque Petite Spore gazeuse possède 1 Dé de vie. Celles ci grandissent rapidement et gagne 1 Dé de vie par minute jusqu'à ce qu'elles atteignent leur dimension maximale (10 Dés de vie).

Spectateurs, Tyrannoeil, et créatures de la famille des spectateurs sont immunisés à l'infestation des spores, et les spores gazeuses savent intrinsèquement ignorer de telles créatures.

 

Retour

 

 

DnD 2007