Le Mystificateur profane (classes de prestige)

[ Retour au choix ]

 

Classe venant de : Guide du Maître

 

Les mystificateurs combinent leur connaissance des sorts avec un goût prononcé pour les intrigues, les larcins ou plus généralement les mauvais tours. Ils font partie des aventuriers les plus adaptables.
La faculté de jeté des sorts profanes et la possibilité d’effectuer des attaques sournoises sont toutes deux nécessaires pour appartenir à cette classe de prestige, qui constitue donc un choix tout naturel pour des personnages multiclassés qu’ils soient magiciens/roublards ou ensorceleurs/roublards. Les assassins suivent parfois cette voie, mais seulement après avoir acquis quelques niveaux de magicien ou

d’ensorceleur. Les mystificateurs préfèrent assurer les arrières lorsqu’ils entreprennent des aventures, et privilégient les sorts améliorant la mobilité et la discrétion. Un PNJ mystificateur fait partie de ces personnes que l’on bouscule dans une taverne surpeuplée (attention aux poches).

 

- Dés de vie : d4.

 

Conditions

Pour devenir mystificateur profane, il faut satisfaire aux conditions suivantes :

 

Alignement : autre que loyal.

Compétences : degré de maîtrise de 7 en Décryptage, degré de maîtrise de 7 en Désamorçage/sabotage, degré de maîtrise de 7 en Évasion, degré de maîtrise de 4 en Connaissances (mystères).

Sorts : faculté de lancer manipulation à distance et au moins un sort profane de 3e niveau (ou plus).

Spécial : attaque sournoise (+2d6 ou plus).

 

Compétences de classe

Les compétences du mystificateur profane (et la caractéristique dont chacune dépend) sont : Acrobaties (Dex), Art de la magie (Int), Artisanat (Int), Bluff (Cha), Concentration (Con), Connaissances (au choix, chaque compétence devant être prise séparément) (Int), Crochetage (Dex), Décryptage (Int), Déguisement (Cha), Déplacement silencieux (Dex), Désamorçage/sabotage (Int), Détection (Sag), Diplomatie (Cha), Discrétion (Dex), Équilibre (Dex), Escalade (For), Escamotage (Dex), Estimation (Int), Évasion (Dex), Fouille (Int), Langue (aucune), Maîtrise des cordes (Dex), Natation (For), Perception auditive (Sag), Profession (Sag), Psychologie (Sag), Renseignement (Cha) et Saut (For).

 

Points de compétence à chaque niveau : 4 + modificateur d’Int.

 

Table : le mystificateur profane

 

Niveau

Bonus de base

Spécial

Sorts

à l’attaque

Réflexes

Vigueur

Volonté

1

+0

+2

+0

+2

Prestidigitation à distance (1/jour)

+1 niveau effectif

2

+1

+3

+0

+3

Attaque sournoise (+1d6)

+1 niveau effectif

3

+1

+3

+1

+3

Attaque imprévisible (1/jour)

+1 niveau effectif

4

+2

+4

+1

+4

Attaque sournoise (+2d6)

+1 niveau effectif

5

+2

+4

+1

+4

Prestidigitation à distance (2/jour)

+1 niveau effectif

6

+3

+5

+2

+5

Attaque sournoise (+3d6)

+1 niveau effectif

7

+3

+5

+2

+5

Attaque imprévisible (2/jour)

+1 niveau effectif

8

+4

+6

+2

+6

Attaque sournoise (+4d6)

+1 niveau effectif

9

+4

+6

+3

+6

Prestidigitation à distance (3/jour)

+1 niveau effectif

10

+5

+7

+3

+7

Attaque sournoise (+5d6)

+1 niveau effectif

 

Particularités de la classe

 

Voici les particularités et aptitudes de la classe de mystificateur profane :

 

Armes et armures. Le mystificateur profane ne reçoit aucune formation au maniement des armes ou au port des armures.

 

 Sorts. À chaque nouveau niveau de mystificateur profane, le personnage obtient un niveau effectif de jeteur de sorts pour une de ses classes précédentes pratiquant la magie profane et dont il maîtrise le 3e niveau de sorts (s’il possède plusieurs classes satisfaisant à cette condition, le niveau effectif ne s’applique qu’à l’une d’entre elles, au choix du personnage). Il obtient les sorts par jour (ainsi que les sorts connus, le cas échéant) et le niveau de lanceur de sorts d’un personnage de son niveau effectif. Néanmoins, il ne gagne aucun des autres avantages accompagnant habituellement ce niveau, tels qu'une meilleure chance de repousser ou d'intimider les morts-vivants, de nouveaux dons de métamagie ou de création d'objets, etc.

 Prestidigitation à distance. Grâce à ses talents uniques en la matière, un mystificateur profane peut employer les compétences suivantes à distance, et ce jusqu’à 9 mètres au maximum : Crochetage, Désamorçage/sabotage et Escamotage. Exécuter ses actions de loin augmente le DD habituel du test de compétence de +5 et interdit de faire 10. Un objet ne peut être manipulé que s’il pèse 2,5 kg ou moins.

Le mystificateur profane peut utiliser ce pouvoir une seule fois par jour au niveau 1, et obtient une utilisation supplémentaire tous les quatre niveaux supplémentaires (deux fois au niveau 5 et trois fois au niveau 9). Chaque utilisation du pouvoir ne permet qu’un test de compétence, et le personnage doit posséder un degré de maîtrise de 1 ou plus dans une compétence pour l’utiliser à distance.

 Attaque sournoise. Cette aptitude, obtenue au niveau 2, est en tout point similaire à celle du roublard du même nom. Les dégâts supplémentaires augmentent de +1d6 tous les niveaux pairs (niveaux 4, 6 et 8). Si le mystificateur profane bénéficie également de l’attaque sournoise par le biais d’une autre classe (par exemple, roublard), les dégâts supplémentaires se cumulent.

 Attaque imprévisible. À partir du niveau 3 et une fois par jour, le mystificateur profane peut faire de n’importe laquelle de ses attaques au corps à corps ou à distance une attaque sournoise. Dans le cas d’une attaque à distance, la cible doit se trouver à 9 mètres ou moins. La cible perd son éventuel bonus de Dextérité à la CA, mais uniquement contre cette attaque. Ce pouvoir peut être utilisé contre n’importe quelle créature, mais celles qui sont immunisées contre les coups critiques ne subissent pas les dégâts supplémentaires (bien qu’elles perdent tout de même leur bonus de Dextérité à la CA).

Un mystificateur profane de niveau 7 peut utiliser ce pouvoir deux fois par jour.