Le Maître des chandelles (classes de prestige)

[ Retour au choix ]

 

Classe venant de : D'Ombre et de Lumière

 

"Que votre esprit soit comme une flamme unique et parfaite.."


La flamme solitaire d'une chandelle exerce une fascination particulière sur certaines personnes. Une bougie qui se consume est comme une oeuvre d'art, une larme de feu accrochée à la mèche sombre, elle-même insérée dans une colonne de cire, à la fois soutien et nourriture de la flamme. Des secrets peuvent être cachés dans la cire; des secrets.., ou des sorts.
Les maître des chandelles passent leur temps à confectionnez des bougies, dans un but esthétique mais aussi d'acquisition du pouvoir. Les sorts conserves dans leurs oeuvres se révèlent lorsque la flamme naît et fait fondre la cire. Cette dernière sculpte et transforme les sorts qu'elle contient, qui se voient renforcés par le feu brûlant.
Les membres de cette classe de prestige ont un accès plus rapide à des pouvoirs ressemblant à des dons qui leur permettent d'améliorer les effets des sorts contenus dans leurs chandelles, et ils sont souvent recherchés par les compagnies d'aventuriers qui ont compris l'intérêt des objets magiques "consommables" pour l'exploration des donjons.
Les maîtres des chandelles PNJ se rencontrent parfois dans les endroits où se tient le commerce de la magie, essayant de vendre leurs chandelles libres (que n'importe qui peut utiliser) au même prix que les potions. Néanmoins, allumer une chandelle est plus délicat que de boire une potion et l'effet magique est plus long à se mettre en place, facteurs qui empêchent les chandelles libre d'atteindre la popularité des potions magiques.

 

- Dés de Vie: d4.

 

Conditions

Pour devenir Maître des chandelles, il faut satisfaire aux

conditions suivantes :

 

Artisanat (fabrication de chandelles) : degré de maîtrise de 6.

Don : Vigueur surhumaine
Sorts : faculté de jeter des sorts du 3e niveau ou plus.

Spécial : le candidat doit posséder une réserve initiale de la 100 allume-feu au moins.

 

Compétences de classe:

Les compétences du nia tare des chandelles (et la caractéristique dont chacune dépend) sont: Alchimie (Int), Artisanat (Int), Concentration (Con), Connaissance (Int), Connaissance des sorts (Int), Fouille (Sag), Profession (Sag) et Scrutation (Int, compétence réservée. Toutes ces compétences sont décrites dans le chapitre 4 du Manuel des Joueurs.

 

Points de compétence à chaque niveau additionnel : 2 + modificateur d'Int

 

Table : le maître des chandelles

 

Niveau

Bonus de base

Spécial

Nombre de sorts par jour
 

à l’attaque

Réflexes

Vigueur

Volonté

1

+0 +0 +0 +2 Écriture de chandelles +1 niveau dans la classe existante

2

+1 +0 +0 +3 Prolongation de chandelle +1 niveau dans la classe existante

3

+1 +1 +1 +3 Chandelle libre +1 niveau dans la classe existante

4

+2 +1 +1 +4  Extension de la durée +1 niveau dans la classe existante

5

+2 +1 +1 +4 d'une chandelle
Double chandelle
+1 niveau dans la classe existante

6

+3 +2 +2 +5  Extension de l'effet +1 niveau dans la classe existante

7

+3 +2 +2 +5 d'une chandelle
Flamme vive
+1 niveau dans la classe existante

8

+4 +2 +2 +6 Augmentation de l'intensité d'une chandelle +1 niveau dans la classe existante

9

+4 +3 +3 +6 Chandelle striée +1 niveau dans la classe existant

10

+5 +3 +3 +7 Quintessence des chandelles  +1 niveau dans la classe existant

 

Particularités de la classe

Voici les particularités et aptitudes de la classe de Maître des chandelles :

 

Armes et armures. Les maîtres des chandelles n'obtient aucune maîtrise supplémentaire en ce qui concerne les armes les armures.

 

 Sorts par jour. À chaque fois qu'un niveau est gagne par cette classe de prestige, le personnage acquiert les mêmes sorts que si ce niveau venait en plus de ceux qu'il a dans l'une des ses classes de jeteur de sorts (à noter qu'il ne gagne pas la plupart des autres avantages accompagnant ce niveau virtuel, tels quel les dons de métamagie ou de création d'objets, les points de vie autres que ceux de la classe de prestige, etc.). Son niveau de lanceur est également accru. Le joueur devra choisir à quelle classe assigner chaque niveau de maître des chandelles afin de déterminer le nombre de sorts qu'il peut lancer par jour.
 Écriture sur chandelles. Le personnage peut conserver des sorts dans des chandelles, chacune d'entre elles pouvant contenir un sort. En pratique, le maître des chandelles acquiert le don Écriture de parchemins avec un support différent (voir page 82 du Manuel des Joueurs). Toutes les règles, les coûts, les points d'expérience et les dépenses qui s'appliquent à l'Écriture de parchemins sont en vigueur en ce qui concerne l'écriture sur chandelles. Une bougie éclaire normalement dans un rayon de 1,50 mètres et se consume en une heure, mais les chandelles ainsi enchantées brûlent comme décrit plus loin. Une telle chandelle ne peut être éteinte à moins que son utilisateur n'en décide autrement (bien qu'un sort de dissipation de la magie supprime son effet comme il le ferait pour n'importe quel autre objet magique).
Pour activer un sort ainsi entreposé, le maître des chandelles doit respecter les conditions requises pour la lecture d'un parchemin. Le sort doit faire partie de ceux qu'il est en mesure de jeter et de la liste de sorts de sa classe de personnage; le mage doit également avoir la valeur nécessaire dans la caractéristique correspondant au sort (par exemple, intelligence 15 pour un magicien essayant de jeter un sort du 5e niveau). Même alors, il doit effectuer un jet de niveau de lanceur (DD=niveau de lanceur de la chandelle +1) pour jeter le  sort correctement. En cas d'échec, le sort est perdu et le personnage doit réussir un jet de Sagesse (DD 5) pour éviter qu'un incident se produise (voir page 181 du guide du maître).
 - Déchiffrer la chandelle : pour activer la chandelle, il faut d'abord déchiffrer les inscriptions qui sont gravées dessus. Cela nécessite un jet de Connaissance des sorts (DD 15 + niveau du sort). Si le personnage a inscrit lui même le sort sur la chandelle, le jet n'est pas nécessaire.
  -Allumer la chandelle : cette opération s'effectue de préférence avec un allume feu, Il s'agit d'une action simple, soumise aux mêmes conditions et perturbations que l'incantation d'un sort. Une méthode plus lente d'allumage (avec une pierre à silex ou même une loupe) constituera au mieux une action complexe et donnera évidemment lieu à une attaque d'opportunité.
Un maître des chandelles peut "allumer sur la défensive" en réussissant jet de Concentration (DD 15). Ceci empêche les attaques d'opportunité, mais si le jet échoue, la bougie n'est pas allumée. Le personnage peut également accepter de subir l'attaque d'opportunité et, s'il est touché, tenter un jet de Concentration (DD 10 +les dégâts subis) pour allumer la chandelle.
  -Effet de la chandelle: une chandelle allumée avec succès active automatiquement le sort qu'elle contient au début de l'action du personnage du round suivant (ce qui ne donne pas lieu à une attaque d'opportunité). Elle fonctionne exactement comme un sort préparé et lancé de façon normale. Néanmoins, puisque la chandelle a été allumée au round précédent, le maître des chandelles peut effectuer toutes les actions auxquelles il a droit au cours du round où le sort de la bougie prend effet.
La flamme de la chandelle allumée se consume parallèlement à la durée, du sort. Aussi, un sort instantané provoque l'extinction immédiate de la chandelle, alors qu'une chandelle entreposant un sort à la durée plus longue ne s'éteindra que lorsque le sortilège prendra fin. Toutefois, si la flamme est éteinte avant la fin normale du sort, celui-ci voit sa durée immédiatement raccourcie.
Une chandelle préparée avec ce pouvoir petit incorporer n'importe quels types et quantité d'améliorations spéciales (décrites ci-dessous), à condition que l'ensemble des préalables ne conduise pas le sortilège inscrit à occuper un emplacement de sort excédant les facultés du personnage.
Prolongation de chandelle. Ait 2e niveau, le personnage petit accroître la durée des sorts contenus dans une chandelle. En
pratique, il acquiert le don de métamagie Extension de durée (voir page 83 du Manuel des Joueurs, mais uniquement en ce qui concerne l'écriture sur chandelle. Toutes les règles s'appliquant à Extension de durée s'appliquent aux chandelles, et le sortilège est considéré comme un sort du niveau supérieur.
 Chandelle libre. Au 3e niveau, le maître des chandelles découvre comment inscrire un sort dans une chandelle pouvant être employée par des individus autres que lui. En pratique, le personnage acquiert le don Préparation de potions avec un support différent (voir page 84 du Manuel des Joueurs). Toutes les règles, les coûts en points d'expérience et les dépenses qui s'appliquent à la Préparation de potions sont en vigueur en ce qui concerne les chandelles libres. Toute créature qui parvient à allumer la bougie, en respectant la procédure décrite ci-dessus, devient la cible du sort contenu dans la chandelle au début de son tour suivant. Pour tout le reste, une chandelle libre se comporte comme les autres chandelles écrites.
 Extension de la portée d'une chandelle. Au 4e niveau, le maître des chandelles peut doubler la Portée des sorts inscrits dans une chandelle. En pratique, il acquiert le don de métamagie Extension de portée (voir page 83 du Manuel des Joueurs), mais uniquement en ce qui concerne l'écriture sur chandelle. Toutes les règles s'appliquant à Extension de portée s'appliquent aux chandelles, et le sortilège est considéré comme un sort du niveau supérieur.
 Double chandelle. Au 5e niveau, le maître des chandelles affine son art au point de pouvoir entreposer deux sortilèges dans la même bougie. Il doit écrire les deux sorts séparément, payer les coûts, en PX et en po pour les deux, et préciser dans quel ordre ils prennent effet. Le premier sort est déclenché normalement lors de l'allumage (réussi) de la chandelle; quand la durée du premier sort est écoulée, le second pouvoir inscrit sur la bougie prend automatiquement effet. Si le premier sort est annulé par une dissipation de la magie ou si le maître des chandelles interrompt volontairement son effet. le second effet ne se déclenche pas et il n'est pas perdu. Le personnage peut rallumer la chandelle pour activer le second sortilège. Si ce dernier requiert une cible, le personnage peut la désigner normalement lors de son activation, à condition de se trouver à moins de 9 mètres de la chandelle allumée. Par défaut, la bougie est le centre de l'effet. Les deux sortilèges peuvent être différenciés par le biais des couleurs : par exemple, la moitie supérieure de la bougie pourrait être jaune alors que le bas serait bleu.
 Extension de l'effet d'une chandelle. Au 6e niveau, le personnage peut augmenter tous les effets variables numériques d'un sort inscrit dans une chandelle. En pratique, il acquiert le don de métamagie Extension d effet (voir page 82 du Manuel des Joueur), mais uniquement en ce qui concerne l'écriture sur chandelle. Toutes les règles s'appliquant à Extension d'effet s'appliquent aux chandelles, et le sortilège est considéré comme un sort avant deux niveaux de plus.
 Flamme vive. au 7e niveau, le personnage apprend comment activer ses chandelles plus rapidement. Il ne les allume pas plus vite, mais le sort contenu se déclenche aussitôt que la chandelle est allumés (et non au tour suivant du personnage).
 Augmentation de l'intensité des chandelles. Lorsqu'il atteint le 8e niveau, le personnage sais comment augmenter le niveau effectif d'un sort contenu dans une chandelle.
En pratique. il acquiert le don de métamagie Augmentation d'intensité (voir page 82 du Manuel des Joueurs), mais uniquement en ce qui concerne l'écriture sur chandelle. Toutes les règles s'appliquant à Augmentation d'intensité s'appliquent aux chandelles, et le sortilège est considéré comme un sort du niveau modifié.
 Chandelle striée. Au 9e niveau, le maître des chandelles, améliore son pouvoir de double chandelle. Il doit toujours inscrire les deux sorts séparément et payer les coûts en PX et po. Mais l'allumage de la chandelle provoque le déclenchement  simultané des deux sortilèges et le personnage en choisit librement les cibles. Les deux sorts peuvent être différenciés par la couleur : la partie gauche de la chandelle pourrait être verte alun qu'à gauche, elle serait rouge.
 Quintessence des chandelles. Au 10e niveau, le maître des chandelles est à l'apogée de son art, il sait donner à tous les effets variables d'un sort contenu dans une chandelle leur valeur maximale. En pratique, il acquiert le don de métamagie Quintessence des sorts (voir page 85 du Manuel des Joueur), mais uniquement en ce qui concerne l'écriture sur chandelle- Toutes les règles s'appliquant à Quintessence des sorts s'appliquent aux chandelles ainsi traitées et le sortilège est considéré comme un sort ayant trois niveaux de plus.