Le Contemplatif (classes de prestige) [ Retour au choix ]

 

Classe venant de : Les Gardiens de la Foi

 

   Aucune joie n'est plus profonde pour le serviteur d'une divinité que ces rares moments où la présence de celle-ci se fait tangible, si réelle qu'il sent les ondes de son pouvoir lui traverser le corps et que son âme s'élève comme jamais auparavant. Pour certains, le désir de retrouver cette sensation est si puissante qu'ils y vouent leur vie, espérant approcher de nouveau l'essence de leur divinité tutélaire par une existence de contemplation. En passant des heures en méditation et en prières, ces fidèles adorateurs purifient leur âme et tentent de la rendre digne du contact divin. Bien que certains contemplatifs se retirent du monde pour des retraites solitaires, d'autres restent actifs et partent même à l'aventure, car ils pensent que la vraie proximité avec la divinité ne viendra qu'en accomplissant sa volonté parmi les mortels. En retour, ils doivent se purifier et parfaire leur esprit, leur corps et leur âme, avant d'être finalement élevés vers une union mystique avec l'être divin.
   Quelques contemplatifs, plutôt que de vouer leur vie à une divinité, s'astreignent à une conformité totale vis-à-vis d'un autre principe abstrait, comme l'alignement. Leur mission n'est pas moins sacrée que celle des contemplatifs fidèles à une divinité tutélaire et leurs méthodes sont pour l'essentiel identiques. Beaucoup vivent une existence de philosophes itinérants, prêchant leur doctrine dans les écoles ou les marchés des villes qu'ils traversent, espérant contribuer à l'élévation des masses.
   La plupart des contemplatifs sont des prêtres, bien que les paladins soient souvent attirés par cette voie mystique. Les membres des autres classes manquent souvent de la dévotion nécessaire (envers une divinité ou une philosophie) pour entreprendre un tel voyage spirituel. Un ermite reclus, le chef d'une église ou le champion exalté de sa divinité sont des exemples de contemplatifs PNJs. De tels personnages pourraient détenir ce dont un groupe de personnages joueurs a besoin (une sainte relique, un savoir sacré, ou simplement un sort de haut niveau que les prêtres locaux ne peuvent lancer)…

Les Scrutateurs Célestes :
   Les Scrutateurs célestes ne prélèvent qu'une dîme minimale sur les membres des cercles internes et médians car ils sont principalement subventionnés par le biais de dons privés effectués par de riches chevaliers de l'ordre. En échange, ils offrent le gîte, le couvert et l'assistance (par exemple pour aider un paladin dans sa quête d'un destrier), et vont parfois jusqu'à équiper d'objets magiques ceux qui ce lancent dans des quêtes d'importances capitales.

 

- Dés de Vie: d6

 

Conditions

Pour devenir Contemplatif, il faut satisfaire aux conditions suivantes :

 

Connaissances (religion) : 13 degrés de maîtrise.
Spécial : le personnage doit avoir vécu un contact direct soit avec sa divinité tutélaire ou un serviteur proche de celle-ci, soit avec un être illuminé qui incarne les principes les plus purs d'un alignement (un solar, par exemple).

 

Compétences de classe:

Les compétences du Contemplatif (et la caractéristique dont chacune dépends) sont Art de la magie (INT), Artisanat (Général) (INT), Concentration (CON), Connaissances (Religion) (INT), Diplomatie (CHA), Intimidation (CHA), Premiers Secours (SAG), Profession (Général) (SAG), Psychologie (SAG), Survie (SAG),

 

Ponts de compétence chaque niveau additionnel : 2 + modificateur d'INT

 

Table : le contemplatif

 

Niveau

Bonus de base

Spécial

Niveau supplémentaire

à l’attaque

Réflexes

Vigueur

Volonté

1

+0 +0 +0 +2 Premier domaine de Prestige, santé divine +1 niveau lanceur

2

+1 +0 +0 +3 Esprit insaisissable +1 niveau lanceur

3

+1 +1 +1 +3 Plénitude divine +1 niveau lanceur

4

+2 +1 +1 +4 - +1 niveau lanceur

5

+2 +1 +1 +4 Corps divin +1 niveau lanceur

6

+3 +2 +2 +5 Second domaine de Prestige +1 niveau lanceur

7

+3 +2 +2 +5 Âme divine +1 niveau lanceur

8

+4 +2 +2 +6 - +1 niveau lanceur

9

+4 +3 +3 +6 Corps inaltérable +1 niveau lanceur

10

+5 +3 +3 +7 Union mystique +1 niveau lanceur

 

Particularités de la classe

 

Voici les particularités et aptitudes de la classe de Contemplatif :

 

Armes et armures : Les contemplatifs savent manier les armes courantes. Ils ne sont entraînés ni au port d'une armure, ni d'un bouclier, mais en ont parfois la maîtrise grâce à leurs classes précédentes.

 

   Domaine de Prestige (Ext). Lorsqu'il adopte la classe de Contemplatif, mais également au 6e niveau de cette classe, le personnage gagne l'accès à un domaine de prestige de son choix. Il peut sélectionner n'importe quel domaine auquel il a droit par son alignement ou sa divinité, qu'il s'agisse de l'un des nouveaux domaines de prestige ou de l'un des domaines décrits dans le Manuel des Joueurs. Le personnage reçoit le pouvoir accordé et peut choisir les sorts qui en font partie comme sorts de domaine.
   Santé divine (Ext). Un Contemplatif est immunisé à toutes les maladies, y compris celles qui sont d'origines magiques, comme la lycanthropie ou la putréfaction transmise par les momies.
   Sorts. Un Contemplatif, qui était auparavant un lanceur de sorts divins, poursuit sa progression parallèlement à la voie du Contemplatif. Aussi, lorsqu'il gagne un niveau de Contemplatif, le personnage acquiert les mêmes sorts que si ce niveau venait en plus de ceux qu'il avait dans sa classe de jeteur de sorts divins initiale (à noter qu'il ne gagne aucun des autres avantages accompagnant ce niveau virtuel, tels qu'une meilleure chance de renvoyer ou d'intimider les morts-vivants, des guérisons des maladies plus fréquentes, etc.). Autrement dit, il ajoute son niveau de Contemplatif à celui de sa classe de lanceur de sorts divins pour déterminer le nombre de sorts auquel il a droit chaque jour. Par exemple, si Thérésa, une prêtresse de 11e niveau, gagne un niveau de Contemplatif, elle acquiert le nombre de sorts par jour d'une prêtresse de 12e niveau, mais utilise, pour tous les autres aspects de sa progression (bonus de base à l'attaque, jets de sauvegarde) la table des Contemplatifs. Si, par la suite, elle décide de gagner un niveau de prêtre (ce qui fait d'elle une prêtresse de 12e niveau/Contemplative 1er niveau), elle obtiendra les sorts divins d'un prêtre de 13e niveau. Si un personnage disposait de plus d'une classe de lanceur de sorts divins avant de devenir un Contemplatif, le joueur devra choisir à quelle classe assigner chaque niveau de contemplatif afin de déterminer le nombre de sorts divins qu'il peut lancer par jour. Si le Contemplatif n'appartenait pas à une classe capable de lancer des sorts divins, il gagne le pouvoir de lancer des sorts divins exactement comme un prêtre de sa divinité. Sa progression en matière de sorts est la même que celle d'un prêtre.
   Esprit insaisissable (Ext). Au 2e niveau, un Contemplatif obtient le pouvoir de repousser les effets magiques qui pourraient le contrôler ou le contraindre. Si un Contemplatif doté de ce pouvoir est affecté par un Enchantement et échoue à son jet de sauvegarde, il peut recommencer son jet un round plus tard. Cette chance supplémentaire ne s'applique qu'une fois par attaque.
   Plénitude divine (Sur). Au 3e niveau, un Contemplatif gagne le pouvoir de soigner ses propres blessures, ce qui s'ajoute à toute autre capacité de guérison qu'il pourrait avoir par ailleurs. Il peut se soigner à hauteur de deux fois son niveau actuel (en points de vie) chaque jour et répartir ces points en plusieurs utilisations du pouvoir.
   Corps divin (Sur). Au 6e niveau, un Contemplatif devient immunisé à tous les types de poisons ou venins.
   Âme divine ( Sur). Au 7e niveau, un Contemplatif se voit doté d'une résistance à la magie, déterminée de la façon suivante : 10 + le niveau du Contemplatif. Pour affecter le Contemplatif avec un sort, le lanceur doit réussir un jet supérieur à cette résistance avec 1d20 + son propre niveau de lanceur de sorts.
   Corps inaltérable (Ext). Après avoir atteint le 9e niveau, un Contemplatif n'est plus affecté par les pénalités aux caractéristiques dues à l'âge et il ne peut plus être vieilli magiquement (les pénalités subies avant d'atteindre ce niveau restent effectives). Les bonus, eux, continuent de s'accumuler, mais le Contemplatif mourra normalement de vieillesse quand son temps sera venu.
   Union mystique (Sur). Au 10e niveau, un Contemplatif devient une créature magique. Il est dorénavant, et pour toujours, considéré comme un Extérieur plutôt qu'un humanoïde. Ainsi, le sort de Charme-personne, par exemple, ne l'affecte plus. De plus, il obtient une réduction de dégâts 20/+1. Autrement dit, les 20 premiers points de dégâts infligés par une attaque donnée sont ignorés (instantanément régénérés) par le Contemplatif, à moins que cette attaque ne soit portée par une arme dotée d'un enchantement d'altération de +1 (ou mieux), par le biais d'un sort ou avec une énergie destructrice (feu, froid, électricité, etc...). En tant qu'Extérieur, un Contemplatif de 10e niveau est sujet aux sorts qui repoussent les créatures enchantées, tels que Protection contre le Bien.